top of page

Hypersensibilité émotionnelle

Dernière mise à jour : il y a 1 jour

Le témoignage de Jérémy 34 ans qui à force de manque d'énergie, de confiance en lui, de trouble du sommeil et d'intestin irritable à décider de se tourner vers des séances d'hypnothérapie. Il explique son parcours en tant que personne hypersensible. Les bienfaits qui l'on conduit à découvrir sa propre valeur et renouer avec lui-même. Son cheminement pour se défaire de l'emprise de la manipulation familiale et la voie vers sa liberté.

Hypersensibilité émotionnelle
Hypersensibilité émotionnelle

Hypersensibilité émotionnelles, témoignage: Je me doutais bien que j’étais une personne sensible m'explique Jérémy mais à ce point je n’en avais pas conscience. J’essayais de m’adapter en permanence aux autres. A ce que les autres voulaient que je sois.


Hypersensibilité émotionnelle: Témoignage

Rétrospective de mon enfance

Ma mère entretenait une relation malsaine avec ma sœur et moi. Parfois elle nous mettait au défi et cherchait à nous désunir. Mon père l’a très vite compris et ils ont divorcé quand j’étais enfant. Une femme manipulatrice perverse narcissique avec des excès de violence parfois. J'exécutais toutes les tâches ménagères sans rien dire. Elle était dictatrice et je n’avais pas le droit d’aller m’amuser enfant. C’était injuste ! Avec le temps elle me dénigrait et me rabaissait en tant qu'homme. Certainement comme elle l’avait fait avec mon père. Mon hypersensibilité émotionnelle était exacerbée.


Comment vous êtes-vous construit ?

Dans mon passé, j’étais en mode survie. J’anticipais tout. Je ne pouvais pas apprécier les moments à vivre. M’amuser, prendre plaisir enfant et adolescent à accueillir la vie et à être heureux, léger. J’étais bloqué dans mon corps. N'ayant pas de repère familial, je me suis construit sur des séries mangas ou des gens que je voyais. J’examinais leurs comportements et me visualisais dans ce que j’aimerai être plus tard. Je manquais cruellement d'amour et d'attention. Je n'avais pas confiance en moi et mon estime de moi en tant qu''homme en avait profondément souffert.


Mes objectifs !

Hypersensibilité émotionnelle. Témoignage : Je vivais dans la peur et dans l’hyper vigilance en permanence. N'ayant pas eu une enfance épanouissante avec des parents aimants et bienveillants, je voulais créer ma propre famille. Alors, dès que j’ai eu la majorité, je suis parti et j’ai quitté cette belle île de la Réunion pour partir en métropole en France. Ma mère était trop malsaine et me rabaisser en permanence en créant la discorde partout ou elle passait. Pour me protéger, j'ai du renoncer à entretenir une relation avec elle, à mon grand regret. Je voulais me marier avec ma compagne et avoir des enfants mais en étais je capable ?Mon objectif était de savoir ce qu'est une famille heureuse et aimante? Qu’est-ce que l’amour dans le couple? Suis-je en capacité de le donner à mes futurs enfants et être heureux moi-même ?


Hypersensibilité émotionnelle
Hypersensibilité - Le corps garde les mémoires émotionnelles

Mon corps avait garder des empreintes du passé et il souffrait

J’ai reproduit le même schéma avec mes employeurs. J’exécutais tout bonnement ce que me l’on me disait de faire sans me plaindre même si cela ne me convenait pas. En étant aux aguets, en hyper vigilance sur mon attitude, mon comportement, mon travail qui devait être parfait pour satisfaire mes employeurs. En somme, Je me mettais la pression. Malgré tout, on s’acharnait sur moi; je pensais, "je ne suis pas une machine". J’en faisais trop et on me baladait partout dans les tournées, trop d'horaires, Je ne pouvais pas être partout à la fois, je n’avais pas le temps de me reposer. J’étais épuisé. Je ne savais pas dire non. J’avais des douleurs au ventre constamment. Je manquais de libido. La peur qui me tenait et dont il fallait que je me sépare. Mon corps me faisait mal. Une épaule me créé de fortes douleurs. Et puis j'avais l'impression de ne pas être complètement là. Un peu comme dissocier de moi. J’avais des difficultés à m’ancrer, à vivre et être heureux tout simplement.


Séance d'hypnothérapie


Hypersensibilité émotionnelle - Hypnothérapie
Hypersensibilité émotionnelle - Hypnothérapie

J’ai compris avec l’hypnothérapie ce qu'est une personne hypersensible et mon niveau de sensibilité ainsi que la manière dont je la vivais. Qu’il fallait que je me libère de tout ce qui m’oppressait, des mémoires passées qui étaient encore présentes, oppressantes. L'hypnose Ericksonienne et symbolique m'a permis de m'en libérer, de tirer un trait sur ce que je gardais sur mon corps énergétique (mon aura) "champ aurique autour du corps physique".


Qu'avez-vous appris sur vous?

Je devais m’occuper de moi, que je prenne vraiment soin de mon bien-être. Que je pose mes limites. Ce que je ne savais pas faire. J’ai appris à devenir plus calme. Plus respectueux envers moi-même. A écouter mes besoins, à me valider et ne pas avoir peur du regard ou du jugement de l'autre. A me faire confiance, à continuer de suivre mon intuition. A m'aimer. De savoir que j'ai ma place et que je la prenne avec courage, force de motivation parce que je suis une personne bienveillante mais qu'il est nécessaire que je pose mes limites aux autres.

J’ai compris qu’il fallait que je me libère des mémoires transgénérationnelles qui m’empêchaient de vivre ma future vie de famille en tant qu’homme, mari et père de famille pour vivre heureux.

Comment se manifestait votre hypersensibilité émotionnelle ?

Je voulais me marier avec ma compagne et avoir des enfants mais en étais je capable ? Qu’est-ce que l’amour ? Suis-je en capacité de le donner à mes enfants ? J'avais trop de doutes et incertitude. Ce manque de confiance en moi poussait mes sens exacerbés dans la crainte de mal faire. J'avais peur du jugement des autres.

Mes douleurs de ventre affaiblissaient mon énergie et j’avais des difficultés à rester motiver pour des objectifs personnels. De plus, dès que je sortais de ma zone de confort, je devais me préparer psychologiquement pour rentrer dans l'agitation de la foule, par exemple" faire les courses", aller à des rendez-vous importants ou prendre la parole en présence de personnes que je ne connaissais pas. Mes sens étaient extrêmement développés, exacerbés notamment au niveau des sons et des odeurs . Adolescent, ça m’a servi et j’ai pu échapper à des situations difficiles, dangereuses avant même que le danger arrive, je fuyais. Sûrement cet instinct de survie qui était très développé chez moi.

Ma thérapeute m'a dit que j'avais le côté du cerveau reptilien très en éveil.


Raconter nous une anecdote à ce sujet !

J’avais rendez-vous avec mon hypnothérapeute à son cabinet. Elle est dans une cour. Arrivé au porche, en sonnant à son interphone j’ai ressenti une odeur très agréable. J’avais encore une trentaine de mètres à parcourir jusqu'à la porte extérieure de son cabinet. Et en rentrant, lorsqu’elle a ouvert la porte, cette odeur m’a fait penser à ma grand-mère qui utilisait de la sauge blanche et aux lieux de méditation. nous avons souri de la situation. J'ai eu un agréable moment en repensant à ma grand-mère. elle était bienveillante avec nous. Comme si elle me faisait savoir qu'elle veillait sur moi, "rire". L'hypnothérapeute m’a dit que j’étais effectivement très perméable et pénétrable à l'environnement extérieur, d’où mon mal-être dehors car je suis trop ouvert. une vrai éponge qui aspire tout.


Hypersensibilité et hypnose
Hypersensibilité et hypnose

Quel a été le travail effectué en hypnose ?

Après m'avoir mis en état hypnotique, ma thérapeute m'a demandé de visualiser une bulle de sérénité et de protection ensuite. Ce que j'ai fait avec aisance. j’ai ressenti que ma bulle de protection autour de moi était épaisse mais elle me renvoyait les vibrations sonores à l’intérieur jusqu’à atteindre mon corps physique. Un champ électromagnétique de l’extérieur vers l’intérieur de mon aura. Ce qui engendrait une onde de choc trop intensément perçu à mon sens. J'ai dit "waouh" incroyable! J'en ressentais véritablement les effets.

Puis pour mieux me protéger, je l’ai vu se transformer. Une couche s'est superposée plus résistante. Néanmoins elle ne m’empêchait pas de voir l’extérieur et de me sentir en sécurité partout où j’allais. Ma thérapeute m’a montré que je pouvais baisser l’intensité des sons extérieurs.


J’étais de nouveau brancher sur ma propre fréquence et non celle des autres

Quels ont été les résultats, les améliorations visibles sur votre façon d'être à la vie?


Je suis devenu de plus en plus confiant, invulnérable, protéger, coconner de l'intérieur. J'ai développé plus d’assurance avec l’envie d’avancer et de construire ma vie et mon couple. Je décidais davantage et ma vie s'en est ressentie. Mes maux de ventre ont disparu ainsi que ma douleur au bras. Je ne sais pas comment tout cela a-t-il pu se produire mais c'était bien réel. J'étais ancré et ma conscience remplissait à présent tout mon corps. Je peux dire que je me suis rencontré. J'ai fais la paix avec le petit garçon peureux et désemparé que j'avais été. Je me suis donné le droit de m'aimer et d'avoir le droit au bonheur. c'était une étape importante. Ainsi j'avais la capacité de donner cet amour en échange, de l'apprécier, d'en garder aussi pour moi afin d'être épanoui. J'ai commencé à poser mes limites à mes employeurs. J'ai retrouvé de l'énergie et mon sommeil s’est amélioré. Je dormais paisiblement durant toute la nuit sans me réveiller. Quel joie !


Gestion de l'hypersensibilité
Gestion de l'hypersensibilité

Ma compagne était aussi fier de moi et m'a beaucoup soutenu dans mon cheminement intérieur. J’ai fait quelques séances à raison d’une fois par mois. Chaque séance était l’occasion de découvrir ma véritable nature d’être. Je suis devenu serein de plus en plus et je pouvais m’affirmer auprès des autres, en ayant plus d'énergie et de motivation. j'ai retrouvé du désir et ma libido s'est amélioré. Quel joie !



Corinne Fadel

Hypnothérapeute





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page